Les grandes cultures à la recherche d'un avenir vertueux

Pour faire évoluer les modes de cultures vers de vraies performances économiques et environnementales, un impressionnant dispositif de recherche est mis en place, d’un bout à l’autre de la France.

Les modes de cultures doivent répondre au double défi économique et envionnemental
Les modes de cultures doivent répondre au double défi économique et envionnemental

Il faut sortir l’agriculture de l’ornière. Revoir la répartition des marges dans les filières. Et faire évoluer les modes de cultures, pour optimiser performances économiques et environnementales. Un impressionnant dispositif de recherche est en place, qui s’étend d’un bout à l’autre de la France.
Néanmoins, d’un bout à l’autre de la France, on ne cultive pas sous les même hospices… Sols, météo, ravageurs : les conditions de cultures diffèrent vraiment. Comment, alors, mettre au point des systèmes de grandes cultures innovants ? En combinant astucieusement les observations entre cinq plateformes prospectives, réparties dans toute la France.

Un gigantesque projet de recherche national

C’est le judicieux projet SYPPRE : Systèmes de Production Performants et Respectueux de l’Environnement. Mis au point par trois instituts techniques agricoles reconnus, l’Institut de Vegetal Arvalis, Terres Inovia et l’Institut Technique de la Betterave, ce projet de recherche appliquée offre une amplitude nationale. Les cinq observatoires se répartissent entre les limons profonds de Picardie, les terres de craie en Champagne, les argilo-calcaires du Berry, les terres humifères du Béarn et  les coteaux argilo-calcaires du Lauragais. C’est ainsi que la ferme expérimentale montesquienne d'en Crambade a inauguré le 31 mai dernier sa plateforme Syppre, implantée sur les côteaux argilo-calcaires lauragais. Les autres inaugurations ont suivi en juin.

1000 agriculteurs interrogés

On attend beaucoup de ce dispositif ambitieux. Producteurs, comme consommateurs citoyens se réjouiront des résultats à venir, qui devraient répondre à l’objectif de triple performance :  productivité physique, rentabilité économique et excellence environnementale. 1000 enquêtes menées auprès de réseaux d'agriculteurs complèteront le faisceau de données analysées. Recouper les informations du terrain et les données expérimentales : voilà qui permettra d’approcher au mieux les modes de cultures de demain.

Vos contenus toujours à jour !

Contactez-nous